Je partage ici quelques pistes autour de la prise en compte du plurilinguisme à l’école.

À l’origine de cet article, plusieurs questions posées par des collègues, questions que je me suis aussi posées :

  • Comment faire quand un élève ne parle pas le français chez lui ? Cela a-t-il vraiment du sens de demander aux parents de parler le plus possible français à la maison ?
  • Est-ce que c’est un obstacle ou un atout à l’école d’être plurilingue ?
  • Comment tenir compte de ce plurilinguisme, comment donner, au sein de l’école, une vraie place aux langues maternelles autres que le français ?

Quelques idées importantes

Suite à des formations pour des enfants allophones et des lectures personnelles sur le thème du plurilinguisme, j’ai noté que certaines idées revenaient souvent et qu’elles ne correspondaient pas toujours aux représentations que l’on peut parfois se faire :

  • Le bilinguisme n’est pas un inconvénient pour parler et apprendre le français : ce n’est pas parce qu’un enfant parle une autre langue chez lui que ça va forcément parasiter son apprentissage du français à l’école.
  • Cela peut être intéressant de demander aux enfants, et à leurs parents quelles langues sont parlées à la maison. Cela peut notamment nous permettre de comprendre et analyser certaines erreurs que des élèves font.
  • Il est important de valoriser la langue maternelle, quelle qu’elle soit, et de ne surtout pas demander aux parents de parler plutôt en français à leur enfant si c’est une langue qu’ils ne maîtrisent pas.
  • Les enfants qui sont bilingues développent plus de connaissances métalinguistiques que les enfants monolingues : être plurilingue est donc un avantage, à condition que ce plurilinguisme soit reconnu et accueilli, et soit vu comme positif par l’enfant, la famille et l’école.
  • Mettre en valeur le plurilinguisme en classe est bénéfique pour tous les enfants car :
    • cela développe l’empathie des élèves, et la prise de conscience de la diversité linguistique et culturelle ;
    • cela met en valeur les connaissances des enfants plurilingues, qui deviennent “experts” dans les langues qu’ils connaissent ;
    • cela permet à tous les élèves de progresser en français, et de développer des compétences métalinguistiques.
  • Associer les parents plurilingues dans ce travail sur le plurilinguisme peut être très enrichissant et instructif, en ayant bien sûr une réflexion commune avec eux.

Des liens intéressants à explorer

Plusieurs vidéos très courtes pour répondre aux questions que l’on se pose sur le plurilinguisme, ou pour répondre aux questions des parents : ces vidéos sont très claires, très efficaces !

https://www.dulala.fr/videos-sur-le-bilinguisme-et-le-plurilinguisme-dulala/

Une conférence qui traite avec justesse des malentendus qu’il peut y avoir sur les conventions sociales entre les cultures des familles et de l’école : comment, en tant qu’adulte, peut-on aider les enfants à vivre leur double culture de manière positive ?

https://umotion.univ-lemans.fr/lettres-et-langues/enfants-biplurilingues/video/0517-enfants-plurilingues-familles-allophones-et-ecole-un-necessaire-dialogue-co-educatif/

Un article qui propose des pistes pour réduire l’écart entre langue et culture de l’école et langues et cultures des élèves.

https://drive.google.com/file/d/1Q4OcJQQGD1lC_IKvnPB8zDPsyC9zNIM9/view?usp=sharing

Une conférence pour approfondir la didactique du plurilinguisme, avec la description des différentes approches :

https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/pratiques_d_enseignement_plurilingue_contraster_comparer_integrer_alterner_laurent_gajo.40991

Des idées d’activités en classe

Voici ci-dessous une liste d’idées, qui s’adressent à tous les élèves de la classe. J’ai pu expérimenter certaines de ces pistes, grâce à des formations pour les enfants allophones, auxquelles j’ai eu la chance de participer ; d’autres idées m’ont été conseillées par des collègues (qui se reconnaîtront, j’en profite pour les remercier 😉 )

Se sensibiliser à la diversité des cultures et des langues

Intégrer différentes langues dans les rituels de la classe :

Par exemple : dire bonjour, compter dans différentes langues…

Écouter et dire des comptines dans différentes langues : ça peut être l’occasion d’accueillir des parents qui parlent une langue autre que le français, en ayant bien sûr auparavant réfléchi avec eux cette intervention dans la classe.

Voici une petite chanson avec des bonjours de différentes langues, que j’ai découverte chez deux supers collègues 😉

 

Des histoires dans différentes langues :

Écouter des  contes traditionnels dans différentes langues.

Plusieurs contes de la francophonie, enregistrés en français et dans la langue locale :

https://www.conte-moi.net/conte-moi-francophonie

On peut aussi demander à des parents parlant une autre langue que le français d’enregistrer ces versions, ou de venir les conter en classe aux élèves.

J’ai découvert également en formation les « sacs à histoires » plurilingues, qui circulent entre l’école et la maison.

Le principe : à partir d’une histoire travaillée en classe, on réalise un sac, dans lequel on met le livre écrit dans différentes langues (les langues parlées par les parents de la classe) et du matériel pour jouer l’histoire.

Une petite vidéo présentant ce dispositif : https://edu.ge.ch/site/archiprod/les-sacs-dhistoires/

On peut demander à des parents de la classe de réaliser les traductions de l’histoire.

Vous pouvez aussi trouver plusieurs traductions d’album sur le site de la CASNAV de Strasbourg : https://www.ac-strasbourg.fr/pedagogie/casnav/enfants-allophones-nouvellement-arrives/ressources-premier-degre/supports-pour-valoriser-la-langue-dorigine/traductions-audio-et-ecrites-dalbums/

Voyager !

La Mascotte voyageuse en maternelle :

Une marionnette-mascotte de la classe part dans différents pays et envoie des cartes postales de ces pays, sur lesquelles sont écrits quelques mots de la langue du pays. De temps en temps, la mascotte revient avec un compagnon du pays ; on peut à cette occasion faire venir un parent qui parle cette langue, et qui va pouvoir traduire ce que dit ce petit compagnon.

Ce projet est décrit plus précisément ici :

http://plurilangues.e-monsite.com/blog/le-projet-mascottes-voyageuses.html

 

Le héros voyageur :

On peut écrire le livre d’un héros qui s’arrête dans chaque pays ou région d’origine des enfants de la classe.

Un exemple avec le kamishibai plurilingue :

https://www.youtube.com/watch?v=G64Od4kXAKw

Cela peut être l’occasion d’aller chercher ensemble des informations sur les différents pays dans des documentaires pour aller encore plus loin.

Mieux se connaître

La fleur des langues

Il s’agit de faire compléter à chaque élève, sur les pétales de différentes couleurs d’une fleur, les langues que l’on parle d’une première couleur, celles que l’on comprend d’une deuxième couleur, celles que l’on a rencontrées d’une troisième couleur.

On peut ensuite rassembler toutes les fleurs de la classe sur un arbre, afin de montrer aux élèves toutes les langues connues ou fréquentées dans la classe.

Cette activité est décrite précisément sur ce lien :

http://www2.ac-lyon.fr/ressources/rhone/langues-vivantes/spip.php?article443&var_mode=calcul

Mon rapport aux langues, aux autres cultures

J’ai découvert plusieurs fiches sur ce lien, qui s’inspirent du portfolio européen des langues :

http://appli-etna.ac-nantes.fr:8080/ia44/400EspPedago/55OLV/LV07/Accueil/Accueil/IntroPresent/PresentDossier.htm

Devenir des détectives sur les langues

Voici des idées où on va demander aux élèves de développer une capacité d’analyse sur la langue, avec un travail précis de comparaison entre les langues.

Les imagiers plurilingues

https://www.youtube.com/watch?v=vCiwR5I2oAk

“Comparons nos langues” :

Une vidéo très intéressante, réalisée dans une classe UPE2A, sur un travail d’analyse comparative entre la langue française et des langues d’élèves de la classe :

https://www.youtube.com/watch?v=_ZlBiAoMTBo

Une autre vidéo où l’enseignante amène les élèves à comparer les pages de couverture de l’histoire du Petit chaperon rouge dans plusieurs langues.

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_923182/le-plurilinguisme-a-l-ecole
Cette activité est tirée de l’ouvrage « Les langues du monde au quotidien », qui propose plusieurs pistes concrètes autour du plurilinguisme pour les classes :

 

Voilà pour l’instant ! C’est un sujet que je vais continuer de creuser, explorer !

N’hésitez pas à partager vos expériences et idées dans les commentaires 🙂

Plurilinguisme : des liens, des exemples d’activités

Un avis sur « Plurilinguisme : des liens, des exemples d’activités »

  • 12 septembre 2019 à 20 h 55 min
    Permalien

    Un grand merci Julie pour ce superbe article complet et riche decressources. Me voilà « armee » pour répondre aux questions des collègues.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *