Voici quelques idées que j’ai découvertes sur le vocabulaire, idées qui peuvent servir pour tous les cycles : n’hésitez pas à compléter cette liste !

Utiliser le corps

Voici des exemples de jeux où le corps est utilisé pour aider les élèves à mémoriser du vocabulaire :

Le jeu du dessin dans le dos

A partir d’une liste de vocabulaire travaillé : un enfant “dessine” un des objets dans le dos du camarade : ce-dernier doit deviner quel est l’objet choisi.

Se déplacer

On peut imaginer une multitude de jeux pour développer, mémoriser le vocabulaire en se déplaçant. Voici quelques exemples :

  • On peut disposer, éparpillées dans la salle, des images représentant des mots travaillés : On dit alors le nom d’un objet, et les enfants doivent se déplacer vers l’image correspondante.
  • On donne à des couples d’enfants un mot et l’image correspondante, sans leur dire qui est avec eux : au signal, ils doivent retrouver leur “jumeau”
  • On donne aux élèves des étiquettes avec des mots, dont certains sont des synonymes. Au signal, ils doivent aller vers leur “équipe” de synonymes.

Des jeux de mimes

Après avoir travaillé sur un album, nous avons fait des jeux de mime autour d’actions de l’album. J’ai ensuite pris en photo l’élève en train de mimer ces actions, et construit un jeu de mémory avec d’autres images, pour qu’il ait plusieurs représentations d’une même action.

Un extrait de ce jeu ci-dessous, à partir de l’album “Moussa”, où l’action “s’enfuir” est représentée (oui, on s’amuse bien en regroupement ;))

Réaliser une sculpture pour mémoriser les parties du corps

Après avoir travaillé sur les noms des différentes parties du corps, nous avons fait un défi de sculpture : chaque élève devait défier les autres en donnant deux parties du corps ( ou 3, ou 4…) : le premier qui gagne est celui qui a réalisé le plus rapidement possible une sculpture avec ces parties du corps au sol. je précise que j’ai participé au jeu bien sûr 😉

Un exemple de sculpture avec les contraintes “genoux” et “coudes” au sol :

Réalisé sans trucage ! 😉

Catégoriser

Voici un projet que j’ai “copié” à la fois : (Si, si c’est bien de copier ! 😉 )

  • sur l’ouvrage Catégo de Cèbe et Goigoux
  • sur ce projet très intéressant du “petit dictionnaire des pareils”:

http://www.pareils.fr/blog/?page_id=22

On est ici bien sûr au delà d’un simple travail d’enrichissement du vocabulaire : on est dans un apprentissage de l’abstraction, dans une structuration de la pensée.

Voici ci-dessous une page extraite du dictionnaire réalisé :

Vous pouvez voir le dictionnaire en entier sur ce lien, pour vous faire une idée :

https://drive.google.com/file/d/1ElWMHRQ_r_OOX6lmptGh2sp6ewke86BJ/view?usp=sharing

Mon objectif était d’enrichir leur vocabulaire, qu’ils catégorisent, qu’ils se rendent compte qu’un même objet pouvait appartenir à différentes catégories, et surtout qu’ils argumentent et justifient leurs choix.

Comme dans le livre présenté ci-dessus, je suis partie d’une collection d’objets divers et variés, et nous avons commencé par faire des petits jeux de catégorisation, inspirés de “Catégo”.

Voici la collection d’objets que nous avions :

Ensuite, j’ai regroupé de différentes façons les objets, et ils devaient trouver pourquoi ils étaient ensemble (“Ils sont ensemble parce qu’ils sont jaunes”; “Ils sont ensemble parce que ce sont des vêtements”…)

Puis c’était à eux de regrouper des objets selon des critères qu’ils choisissaient.

Nous avons pris en photo les catégories réalisées pour réaliser le livre, et sommes ensuite allés faire jouer les autres élèves de la classe, qui devaient trouver les raisons des regroupements d’objets à chaque page.

Des outils pour organiser, structurer

Ce sont des idées trouvées dans le génialissime livre Guide pour enseigner le vocabulaire, de Micheline Cellier :

La guirlande des mots

Le principe : réaliser la plus grande guirlande de mots, en suivant un objectif que l’on a défini.

Ici, une guirlande de synonymes :

Mais on peut aussi réaliser une guirlande de mots de la même famille, de mots appartenant à un champ lexical…

Des réseaux de mots avec des cartes mentales, des fleurs…

Celà permet de construire, d’organiser, de récapituler les connaissances emmagasinées autour d’un mot : cela permet de fixer le vocabulaire, de l’enrichir, et de le réinvestir.

Un exemple en photo :

Ici, j’ai choisi de mettre :

  • le champ sémantique : les synonymes, les antonymes, les expressions en lien avec ce mot, la liste des mots qui font peur
  • le champ morphologique : avec les mots de la même famille
  • le champ historique : avec l’étymologie

D’autres exemples ici, avec des fleurs de langage en maternelle qui montrent qu’on peut utiliser ce principe aussi avec des plus petits.

http://objectifmaternelle.fr/2016/06/fleur-de-langage/

Aider à développer et mémoriser le vocabulaire
Étiqueté avec :

2 avis sur « Aider à développer et mémoriser le vocabulaire »

  • 10 août 2019 à 19 h 09 min
    Permalien

    Comme d habitude de supers idees qui nous mettent en projets ! MERCI BEAUCOUP Julie 😁
    Marie, CAPPEI en cours….ulis tsla

    Répondre
    • 10 août 2019 à 19 h 52 min
      Permalien

      Merci beaucoup pour ce retour 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *