Quelques idées pour aider à passer ce “mur du son” 🙂

Des lettres-actions

J’ai trouvé l’idée dans l’ouvrage ci-dessous :

La lecture, apprentissage et difficultés, de Jocelyne Giasson

Voici quelques exemples de cartes :

Le principe : associer à chaque lettre une action dont le nom commence par le son de la lettre, pour aider à la mémorisation des lettres et sons correspondants.

Par exemple : M marcher N nager B bercer D danser…

Pour le G, j’ai choisi l’action “Galoper”. Je pense que ça pourrait être intéressant, un peu plus tard, d’introduire l’autre valeur de la lettre G (par exemple “germer”).

On peut utiliser ces cartes de différentes manières :

  • On mime une action, les élèves doivent retrouver la carte correspondante et dire le nom de la lettre.
  • On dit le nom d’une lettre, les enfants doivent mimer l’action correspondante.
  • On dit un mot, ils doivent trouver la carte correspondant à la première lettre de ce mot, et mimer.

Et je pense qu’on peut trouver encore d’autres utilisations possibles !

Vous pouvez télécharger des cartes-actions que j’ai fabriquées ici :

https://drive.google.com/file/d/1fR12zwTBUbFkIysELRXTnuqwtQ9Vy1hZ/view?usp=sharing

Le loto des prénoms

Cette idée est décrite dans cet ouvrage, qui est d’ailleurs une mine pour les enseignants de GS et CP  :

Apprentissages progressifs de l’écrit à l’école maternelle, de M. Brigaudiot

Là encore, on travaille à la fois la connaissance des lettres et la correspondance lettres-sons. On fabrique un loto avec les photos de la classe et les prénoms écrits :

  • On tire un prénom, ils doivent l’associer à la bonne photo.
  • On peut aussi tout simplement les laisser jouer en autonomie, en leur laissant les planches de photos et les cartes-prénoms mélangées à disposition.
  • Ils peuvent jouer avec les photos et les prénoms comme dans un jeu de mémory
  • On peut prendre la photo d’un enfant, poser à côté 3 ou 4 prénoms proches et dévoiler progressivement les étiquettes pour qu’ils trouvent le bon prénom…

Bref on peut imaginer une multitude de jeux !

Pour différencier, on peut varier :

  • La manière d’écrire : en lettres capitales, en script, cursif ou les trois si l’on souhaite travailler les correspondances script-capital-cursif
  • La présence ou non d’un modèle du prénom en dessous de la photo
  • La façon dont on rassemble les photos des enfants sur une même planche : si on ne prend que des enfants qui ont la même première lettre dans leur prénom, ça devient plus difficile.
  • La présence ou non d’un outil d’aide (répertoire des prénoms de la classe) à disposition

Sur le site “Le jardin d’Alysse”, vous pouvez télécharger un modèle de loto des prénoms qui peut être modifié comme vous le souhaitez :

Loto et mémory des copains de la classe

D’autres idées de jeux, activités :

Beaucoup de ces idées viennent encore de Mireille Brigaudiot (oui, je suis fan ! :))

La comptine connue

On montre l’écriture d’une comptine que les élèves connaissent :

On peut lire ensemble en suivant chaque mot avec le doigt, leur demander de trouver un des mots de la comptine, cacher un mot et ils doivent trouver quel est le mot sous le cache…

Et systématiquement, on fait justifier les élèves, et on vérifie en validant avec les lettres et les sons que les lettres font.

La liste de mots

On écrit une liste de mots sur des étiquettes, que l’on affiche. On dit un mot, sans le montrer aux élèves : ils doivent alors trouver l’écriture de ce mot et justifier leur réponse. C’est plus difficile si plusieurs mots commencent par la même lettre

Compléter le tableau de ce que l’on connaît 

Les lettres que je connais Quels sons font-elles ? Dans quels mots ?
 

 

 

Fabrication de petites cartes :

Au recto : la lettre écrite

Au verso : un dessin réalisé par l’enfant d’un objet ou d’un animal, dont le nom commence par cette lettre.

L’encodage

Faire régulièrement encoder les mots, c’est pratique à la fois :

  • Pour voir où les élèves en sont dans leur compréhension du principe alphabétique
  • Pour les faire progresser dans leur construction du principe alphabétique.

D’une manière générale, faire écrire les enfants va vraiment les aider et les “booster” dans l’apprentissage de la lecture (et vice-versa !).

Si vous cherchez quelques pistes sur des idées pour écrire dès le début du CP, vous pouvez aller voir sur ce blog, ici.

Aider à comprendre et construire le principe alphabétique

2 avis sur « Aider à comprendre et construire le principe alphabétique »

  • 9 septembre 2018 à 10 h 51 min
    Permalien

    Je possède le livre de J. Giasson. Une bible !

    Répondre
    • 9 septembre 2018 à 13 h 33 min
      Permalien

      Oui je suis d’accord avec toi, c’est un livre à avoir pour le lire, le relire, le consulter 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *