Dans cet article, un partage d’outils que je construis et utilise avec les élèves, afin de leur faire prendre conscience des procédures qu’ils mettent en oeuvre (ou qu’ils devraient !) pour résoudre des problèmes.

Prendre leurs représentations

Leur faire tout simplement compléter : “Pour résoudre un problème, voici ce que je fais…” est très intéressant : et le faire plusieurs fois dans l’année encore plus, car on peut voir l’évolution !

Exemples de représentations d’un élève que j’ai suivi sur quelques semaines :

  • Représentation 1 : « Pour résoudre un problème, je fais le calcul »
  • Représentation 2 : « Pour résoudre un problème, je lis et je fais le film dans ma tête. Je mets en couleur la question. Je peux faire un dessin pour m’aider et je cherche quel calcul il faut faire »

C’était bien sûr un élève particulièrement réceptif à l’aide que je lui avais proposée, toutes les représentations n’évoluent pas ainsi 😉

Des grilles d’autoévaluation à cocher

Je propose ces grilles en fonction des points que nous avons abordés pendant les séances. À la suite de leur résolution, l’élève s’auto-évalue, et je reprends point par point avec lui, en revenant sur des moments de la séance.

En classe entière, on peut le faire si on met par exemple en place des ateliers, où on verbalise ainsi en petit groupe sur les performances ou difficultés de chacun.

Voici des exemples de grilles :

Des sous-mains répertoriant les procédures apprises

Au fur et à mesure des séances (en regroupement ou en co-intervention), on verbalise avec les élèves ce qui les a aidé à résoudre les problèmes, ce qu’il faut faire : on complète alors une grande affiche, que je transforme ensuite en un sous-main pour chaque élève.

Voici un exemple de sous-main :

Des outils sur les procédures pour résoudre un problème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *